3 précautions à prendre l’automne pour éviter que les insectes nuisibles entrent dans la maison

09/26/2019 - Terminix Québec

La chaleur de l’été a laissé place à la fraîcheur de l’automne. Comme les insectes ne peuvent pas enfiler un confortable chandail de laine ou un manteau, ils élisent souvent domicile dans nos maisons. Ainsi, blattes, cloportes, coccinelles asiatiques, perce-oreilles, poissons d’argent, fourmis charpentières et punaises de lit peuvent provoquer une foule de désagréments parfois très coûteux.

Comme il vaut mieux prévenir que guérir, nous vous proposons trois précautions à prendre pour éviter l’intrusion d’insectes dans votre maison.

rateau dans les feuilles d'automne

Boucher les accès potentiels

La première façon de bloquer l’accès aux insectes nuisibles dans votre maison consiste à boucher tous les petits trous qui font office de porte d’entrée. Pour ce faire, vous pouvez :

  • Calfeutrer les fenêtres, surtout celles près du sol;
  • Colmater les conduits d’air autour du vide sanitaire, des évents du toit, du climatiseur, de la thermopompe et du foyer au gaz;
  • Remplacer les joints extérieurs des portes et fenêtres qui sont usés ainsi que les coupe-froid brisés;
  • Réparer les fissures de la fondation.

En plus d’empêcher les insectes d’entrer dans votre maison, vous contribuez, par le fait même, à réduire vos factures d’électricité. Que demander de plus?

Inspecter le bois de chauffage avant de le rentrer

Plusieurs insectes, comme les fourmis charpentières, raffolent du bois de chauffage. Ils s’y installent confortablement à l’abri sous l’écorce, dans la bûche ou dans ses fissures. Bien que la majorité des insectes soient inoffensifs, certains peuvent causer d’importants dégâts au fil des mois et des ans. Par exemple, les fourmis charpentières peuvent s’attaquer à la structure de bois de votre maison en y creusant des galeries. Pour en savoir plus sur le sujet, nous vous invitons à lire l’article « Exterminer les fourmis charpentières de manière écologique et durable, c’est possible?».

Nous vous recommandons donc d’inspecter avec minutie toutes les bûches avant de les entrer dans votre maison. Une étape fastidieuse, mais nécessaire et efficace! En complément, vous pouvez aussi pulvériser une poudre insecticide sur votre bois de chauffage. Toxique pour les insectes, elle est toutefois inoffensive pour les humains et les animaux de compagnie. Comme elle est très volatile et peut irriter les voies respiratoires, on recommande de porter un masque anti-poussière pendant son application.

Éliminer les zones humides

Tous les insectes recherchent des endroits humides. Alors, pour éviter de les attirer, il faut éliminer les zones humides à proximité et à l’intérieur de votre maison. Vous devez donc :

  • Enlever les feuilles mortes et autres débris végétaux des pierres et des briques qui recouvrent votre maison;
  • Dégager les gouttières de tous ses débris végétaux;
  • Maintenir le taux d’humidité entre 30 % et 50 % dans votre résidence;
  • Colmater les fuites (évier, douche, bain, tuyau);
  • Utiliser le ventilateur de la salle de bain ou la hotte chaque fois que vous prenez une douche ou cuisiner;
  • Laisser les rideaux et les stores ouverts pour éviter la formation de condensation;
  • S’assurer que l’air de la sécheuse s’évacue correctement à l’extérieur;
  • Installer un échangeur d’air.

Malgré votre vigilance, des insectes dont vous ignorez l’espèce ont trouvé refuge chez vous? N’hésitez pas à demander conseil aux experts en gestion parasitaire de Groupe Cameron – Terminix Canada. Que vous habitiez à Montréal, sur la Rive-Sud, Québec, Magog, Granby, Sherbrooke, Saint-Hyacinthe ou même en Abitibi, nous nous déplaçons chez vous. Nos services d’extermination, offerts dans les secteurs résidentiel, industriel, commercial, agroalimentaire et institutionnel, préconisent une approche à la fois écologique et efficace à long terme.

Lire aussi :

Demandez votre évaluation gratuite (gestion parasitaire)