Abeilles, guêpes, bourdons, frelons… comment les reconnaître?

09/08/2015 - Terminix Québec

Chez Groupe Cameron, nous avons à cœur de permettre à nos clients d’évoluer dans un environnement sain et dépourvu d’insectes nuisibles. Vous avez récemment découvert un nid et vous vous demandez s’il serait préférable de le détruire? Tout dépend de ce qu’il abrite, car certains insectes ne représentent pas une menace. Abeilles, guêpes, bourdons, frelons… vous n’arrivez pas à faire la différence? Lisez ce qui suit.

L’abeille

L’abeille domestique est velue et a un abdomen brun foncé ou jaunâtre strié de bandes noires (elle est parfois colorée de jaune, d’orangé ou de vert métallique). Sa taille est peu marquée et elle mesure environ 12 mm de long. Les mâles (les faux-bourdons) ont de gros yeux et n’ont pas d’aiguillon. Le dard des femelles étant muni de crochets, il ne peut ressortir de la peau : l’abeille ne peut donc piquer qu’une fois, après quoi elle meurt – ce qui explique pourquoi elle ne pique que rarement. Elle n’est pas non plus attirée par notre nourriture. Bref, l’abeille ne constitue généralement pas une menace.

La guêpe

Rayée jaune et noire, la guêpe est reconnaissable à sa taille marquée : son thorax et son abdomen, peu poilus, sont en effet clairement délimités… Il suffit de penser à l’expression « avoir une taille de guêpe » pour bien l’identifier! Assez agressives, les guêpes, qui mesurent entre 11 et 18 mm de long, peuvent piquer plusieurs fois… et elles n’hésitent pas à le faire lorsqu’elles se sentent menacées! De plus, ce sont elles qui viennent nous embêter lors des pique-niques : elles sont friandes de substances sucrées, et leurs larves sont carnivores. Elles sont surtout gênantes à la fin de l’été, alors que beaucoup d’individus se trouvent dans le nid. Ce dernier, généralement en papier mais parfois en boue, ne sert qu’une saison (les ouvrières en construisent de nouveaux chaque année).

Le bourdon et le frelon

Le bourdon (qui n’est pas le mâle de l’abeille, faut-il le préciser!) et le frelon sont plus grands que l’abeille et ont un vol bruyant. Ils sont pour la plupart assez inoffensifs. Trapu et très poilu, le bourdon est noir et jaune, parfois avec des motifs blancs ou orangés, et il ne pique que s’il est dérangé dans son nid. Contrairement à l’abeille, il ne meurt pas après avoir piqué, car son aiguillon est lisse. Quant au frelon, c’est une guêpe… de taille imposante – il est environ trois fois plus grand que la guêpe! Il est toutefois plus orangé et plus velu que cette dernière, mais il est peu agressif.

Bref, les guêpes sont celles dont la présence est le plus souvent indésirable. Vous êtes aux prises avec un nid de guêpes? N’hésitez pas à faire appel à nos spécialistes, car si vous tentez de l’éliminer et que vous échouez, ses occupantes deviendront très agressives…

Chez Groupe Cameron, nous possédons l’expertise nécessaire pour vous débarrasser de ces insectes une fois pour toutes, de façon sécuritaire et en respectant l’environnement. Communiquez avec nous pour prendre rendez-vous.

Demandez votre évaluation gratuite (extermination de guêpes)