Comment se protéger des moustiques

08/25/2015 - Terminix Québec

Les moustiques reviennent dès les beaux jours pour nous rappeler qu’il n’y a pas que des côtés positifs à l’été. Heureusement, il y a plusieurs moyens de s’en protéger, que ce soit à l’aide d’insecticides chimiques ou de produits naturels. Découvrez dans cet article comment se protéger des moustiques.

Un peu d’information sur les moustiques

Les moustiques se développent là où il y a des eaux stagnantes ou à très faible courant (étangs, piscines pour enfants, baignoires d’oiseaux, flaques d’eau, etc.). Les adultes se reposent souvent des les herbes hautes et les arbustes durant le jour, mais les larves ne peuvent y survire.

Selon les espèces, certaines femelles vont pondre leurs œufs directement à la surface de l’eau (en paquets de 100 à 400 œufs) et d’autres vont plutôt les pondre dans un endroit qui sera inondé plus tard, comme un étang qui se dessèche. Les œufs éclosent le lendemain, en larves qui ressemblent à des vers.

Saviez-vous que les mâles se nourrissent uniquement du nectar des fleurs? Ce sont les femelles qui ont besoin du sang pour produire leurs œufs. Certaines préfèrent les oiseaux, d’autres les animaux et d’autres… les humains.

moustique

Comment se protéger des moustiques : ce qui ne fonctionne pas

Avant d’investir dans des systèmes plus couteux de défense contre les moustiques, sachez que Santé Canada affirme que :

  • Les électrocuteurs d’insectes installés à l’extérieur ne permettent pas d’éliminer les moustiques ni d’en réduire le nombre.
  • Les répulsifs électroniques qui émettent des sons aigus ne repoussent pas les moustiques.
  • Les allégations selon lesquelles certaines plantes disposées autour de la galerie ou de la terrasse éloigneraient les moustiques ne sont pas appuyées par les résultats de tests scientifiques.

Éliminer les sites de reproduction

  • Pour vous aider à avoir moins de moustiques chez vous, vous pouvez commencer en éliminant le plus de sites de reproduction.
  • Retournez les pots de fleurs, arrosoirs, brouettes, etc.
  • Videz l’eau des pneus qui servent de balançoires et, si possible, remplacez-les par d’autres types de balançoires.
  • Posez un couvercle sur les poubelles, les bacs de recyclage et les composteurs.
  • Percez des trous au fond des contenants qui demeurent à l’extérieur, mais qui ne peuvent être recouverts, pour que l’eau s’évacue.
  • Remplacez au moins deux fois par semaine l’eau des baignoires d’oiseaux et des bols d’eau laissés à l’extérieur pour les animaux de compagnie.
  • Videz votre baril récupérateur d’eau de pluie s’il contient la même eau depuis plus d’une semaine, sauf s’il est recouvert d’un fin grillage qui protège l’eau adéquatement.
  • Continuez d’aérer, de nettoyer et de chlorer votre piscine, même si personne ne s’y baigne.
  • Éliminez toute accumulation d’eau sur la toile de piscine.
  • Remplacez l’eau des pataugeuses en plastique au moins deux fois par semaine et retournez-les lorsqu’elles ne sont pas utilisées.
  • Gardez vos gouttières propres.
  • Aérez votre étang ornemental.

Pour se protéger

Avant d’utiliser un insecticide, il y a quelques méthodes pour vous protéger. D’abord, votre habillement peut aider! En portant des vêtements longs, amples et tissés serrés, en plus de chaussettes et chaussures, vous aidez grandement votre cas. Mais nous sommes bien conscients qu’un tel habillement par températures chaudes n’est pas réaliste. C’est pourquoi, il y a d’autres solutions.

Insecticides chimiques

Une grande quantité d’insecticides sont disponibles sur le marché, avec diverses concentrations de produits chimiques, comme le DEET. S’ils sont utilisés correctement, ils sont efficaces. Il est toutefois important de respecter les consignes d’utilisation et les dosages, spécialement chez les enfants de moins de 12 ans. Pour en savoir plus sur l’utilisation d’insecticide avec DEET, vous pouvez consulter notre article à ce sujet.

Insecticides naturels

Même si ce n’est pas prouvé scientifiquement, certaines plantes sont reconnues pour repousser les moustiques, comme la lavande, les géraniums, le basilic, l’eucalyptus et la citronnelle. Sans régler le problème, en planter autour de votre maison ou sur votre balcon peut toutefois aider à éloigner les bestioles. La lavande serait également efficace pour éloigner les guêpes et les fourmis.

Certaines huiles essentielles font le même travail que les plantes desquelles elles proviennent. Suffit d’en diluer une goutte pour 10 gouttes d’huile végétale et de l’appliquer sur les zones exposées. Vous pouvez utiliser l’huile de géranium rosat (interdite pendant la grossesse et l’allaitement) directement sur une piqure pour stopper les démangeaisons.

Alors, connaissiez-vous ces renseignements sur les moustiques? Comment réduisez-vous leur présence à la maison?

Demandez votre évaluation gratuite (gestion parasitaire)